Êtes-vous prêt pour anticiper les métiers qui n'existent pas encore ?

Bonnes pratiques RH

Vous avez peut-être déjà mis au point la stratégie de formation de votre organisation mais selon certains experts, la plupart des emplois que nous occuperons dans quelques décennies n'existent pas encore. Dans quelle mesure votre organisation est-elle préparée à ces métiers du futur ?

Il est difficile de prédire l'avenir. Les prédictions concernant l'avenir se déroulent rarement comme nous l'imaginons. En effet, nous avons du mal à imaginer des possibilités qui vont au-delà de ce que nous connaissons déjà. Par exemple, pourriez-vous essayer d'expliquer le concept du téléphone à une personne du 18e siècle ?

Qu'en est-il de l'avenir des emplois ?

Il existe aujourd'hui des emplois auxquels nous n'aurions jamais pu penser il y a 20 ans.
Si vous revenez une vingtaine d'années en arrière, à l'époque où la "bulle internet" commençait à peine à grandir, vous aurez probablement du mal à expliquer la signification de certains titres de poste. Par exemple, un responsable des médias sociaux pouvait sembler être une aspiration professionnelle stupide en l'an 2000, puisque MySpace n'avait pas encore été inventé.

Parmi les autres emplois qui n'auraient peut-être pas eu beaucoup de sens il y a 20 ans, citons :

- Spécialiste du référencement (SEO)
- Développeur d'applications
- Analyste de big data

Plus on remonte dans le temps, plus les métiers actuels étaient impossibles à prédire. Bien sûr, les enfants des années 1960 ont effectivement prédit l'arrivée des robots dans le quotidien au travail mais ils n'auraient pas imaginé que ces robots vivraient dans nos téléphones et nos ordinateurs.

Ils pensaient plutôt que nous aurions littéralement des bureaux remplis de robots humanoïdes et que nos emplois seraient complètement remplacés. Bien entendu, nous savons que ce n'est que partiellement vrai : les robots n'ont pas exactement remplacé les humains. Ils ont simplement changé le type de travail que nous faisons.

Nous ne sommes peut-être pas en mesure de prédire précisément. Mais nous pouvons dire qu'au fil du temps, certains emplois deviendront obsolètes et que de nouveaux emplois seront nécessaires. Qu'est-ce que cela peut signifier pour l'avenir du travail en entreprise ? Et quels sont les emplois futurs qui n'existent pas encore, mais qui pourraient exister dans 20 ans ?

Prenons quelques exemples :

Responsable de drone :

De nombreux experts ont prédit que ce métier pourrait exister, avec la popularité croissante des drones, notamment dans les essais de livraison de nourriture et de médicaments. Le rôle d'un gestionnaire de drones pourrait être similaire au rôle actuel d'un gestionnaire de flotte.


Agriculteur urbain :

Avec une population croissante et un secteur agricole en déclin, certains prédisent que l'agriculture urbaine sera la voie à suivre d'ici quelques années. Cela pourrait impliquer l'utilisation de la technologie de pointe pour reproduire les conditions optimales pour la culture.


Gestionnaire d'équipe humain/robot :

Il semble que nous ne puissions pas nous empêcher de faire des prédictions sur les robots. En effet, de nombreuses personnes ont prédit que nous aurions un jour besoin de managers spécialisés dans l'aide aux équipes hybrides d'humains et de robots pour qu'ils travaillent mieux ensemble. Peut-être quelqu'un qui comprendrait à la fois la psychologie humaine et l'intelligence artificielle ?


On estime que 85 % des emplois qui existeront en 2030 n'ont pas encore été inventés. C'est pourquoi, en tant que RH, nous devons nous assurer que nous investissons dans les compétences du futur.
Au lieu d'essayer de deviner les noms des futurs emplois qui n'existent pas encore, il est utile d'examiner les compétences dans lesquelles nous investissons et de voir si notre organisation permet d'anticiper ces changements.

Naturellement, vous constaterez peut-être que vous devez commencer à investir dans certaines compétences dont vous manquez un peu à l'heure actuelle. Des compétences telles que l'analyse des données, l'intelligence artificielle, etc.

La bonne nouvelle est que vous connaissez probablement déjà la majorité des compétences dont vous aurez besoin, vous devez simplement augmenter l'attention que vous leur portez. En effet, si les emplois spécifiques peuvent changer, de nombreux ensembles de compétences sous-jacents ne changeront pas. Pourquoi ? Parce qu'elles sont soit très polyvalentes, soit très difficiles à remplacer.

Il s'agit notamment de compétences clés telles que :

- La créativité

- L'empathie

- La réflexion stratégique.


Investir dans ces qualités essentielles pourrait vous être utile alors que le marché du travail continue à évoluer et que les besoins de votre organisation continuent à changer.

Êtes-vous prêt pour ce que nous réservent les 20 prochaines années ?

Découvrez Ferway, l'outil dédié à la gestion de la rémunération des salariés

Merci ! Nous allons vous contacter rapidement
Oops ! Il y a eu une erreur, vous pouvez réessayer.