chevron_right
chevron_right
chevron_right
future salaire ferway

8/2/2022

7 min

Êtes-vous prêt pour anticiper les métiers qui n'existent pas encore ?

Sacha Kleynjans
Co-fondateur

Vous avez peut-être déjà élaboré une stratégie de formation robuste pour votre organisation, mais selon des experts de pointe, une grande partie des emplois que nous exercerons dans les prochaines décennies restent encore à inventer. Face à cette réalité, dans quelle mesure votre organisation est-elle armée pour embrasser les métiers de demain et rester adaptable aux besoins de votre secteur?

Prévoir l'avenir s'avère complexe, et l'histoire nous enseigne que les prédictions sur le futur se matérialisent rarement telles qu'imaginées. Notre difficulté réside dans notre capacité à envisager des scénarios au-delà de notre réalité actuelle. Imaginez, par exemple, tenter d'expliquer le concept du téléphone mobile à une personne du 18e siècle!

Qu'en est-il de l'avenir des emplois ?

Il existe aujourd'hui des emplois auxquels nous n'aurions jamais pu penser il y a 20 ans. À titre d'exemple, le numérique a affiché une croissance de 6,5% en 2023 en France (Numeum : syndicat et première organisation professionnelle de l’écosystème numérique). On s'attend même à une croissance de 5.8% en 2024 dans ce secteur là. Par ailleurs, selon une étude publiée par Dell et l’Institut pour le futur, 85 % des emplois de 2030 n’existent pas encore.


Si vous revenez une vingtaine d'années en arrière, à l'époque où la "bulle internet" commençait à peine à grandir, vous aurez probablement du mal à expliquer la signification de certains titres de poste. Par exemple, un responsable des médias sociaux pouvait sembler être une aspiration professionnelle stupide en l'an 2000, puisque MySpace n'avait pas encore été inventé.

Parmi les autres emplois qui n'auraient peut-être pas eu beaucoup de sens il y a 20 ans, citons :

- Spécialiste du référencement (SEO)
- Développeur d'applications
- Analyste de big data

Plus on remonte dans le temps, plus les métiers actuels étaient impossibles à prédire. Bien sûr, les enfants des années 1960 ont effectivement prédit l'arrivée des robots dans le quotidien au travail mais ils n'auraient pas imaginé que ces robots vivraient dans nos téléphones et nos ordinateurs.

Ils pensaient plutôt que nous aurions littéralement des bureaux remplis de robots humanoïdes et que nos emplois seraient complètement remplacés. Bien entendu, nous savons que ce n'est que partiellement vrai : les robots n'ont pas exactement remplacé les humains. Ils ont simplement changé le type de travail que nous faisons.

Nous ne sommes peut-être pas en mesure de prédire précisément. Mais nous pouvons dire qu'au fil du temps, certains emplois deviendront obsolètes et que de nouveaux emplois seront nécessaires. Qu'est-ce que cela peut signifier pour l'avenir du travail en entreprise ? Et quels sont les emplois futurs qui n'existent pas encore, mais qui pourraient exister dans 20 ans ?

Emplois et intelligence artificielle - sont-ils en danger?

L'automatisation et l'intelligence artificielle (IA) transforment le marché du travail, menaçant certains emplois traditionnels, en particulier dans les domaines où les tâches sont répétitives. Cette évolution suscite des inquiétudes quant à la perte d'emplois et souligne la nécessité de reconversion professionnelle. Toutefois, elle ouvre également de nouvelles perspectives dans des secteurs en expansion comme la cybersécurité et la robotique de soins de santé, où des compétences spécifiques sont de plus en plus recherchées.

Parallèlement, beaucoup d'emplois ne disparaîtront pas mais se transformeront pour intégrer des compétences numériques. Les compétences intrinsèquement humaines, comme la créativité, l'empathie et la capacité d'adaptation, demeurent indispensables et inégalées dans le paysage professionnel moderne. Ces qualités, qui ne peuvent être reproduites par les machines, sont au cœur de l'innovation et de la gestion des relations humaines. Ainsi, l'accent mis sur l'apprentissage continu et la flexibilité professionnelle devient un impératif, permettant aux individus de rester compétitifs et pertinents dans un monde du travail en perpétuelle évolution.

Prenons quelques métiers concrets

Responsable de drone

De nombreux experts ont prédit que ce métier pourrait exister, avec la popularité croissante des drones, notamment dans les essais de livraison de nourriture et de médicaments. Le rôle d'un gestionnaire de drones pourrait être similaire au rôle actuel d'un gestionnaire de flotte.

Agriculteur urbain

Avec une population croissante et un secteur agricole en déclin, certains prédisent que l'agriculture urbaine sera la voie à suivre d'ici quelques années. Cela pourrait impliquer l'utilisation de la technologie de pointe pour reproduire les conditions optimales pour la culture.

Gestionnaire d'équipe humain/robot

Il semble que nous ne puissions pas nous empêcher de faire des prédictions sur les robots. En effet, de nombreuses personnes ont prédit que nous aurions un jour besoin de managers spécialisés dans l'aide aux équipes hybrides d'humains et de robots pour qu'ils travaillent mieux ensemble. Peut-être quelqu'un qui comprendrait à la fois la psychologie humaine et l'intelligence artificielle ?

Ingénieur en robotique de soins de santé

Ce métier combine les domaines de la robotique et de la santé. L'ingénieur en robotique de soins de santé conçoit et développe des robots destinés à assister dans les procédures médicales, à fournir des soins aux personnes âgées ou handicapées, et à réaliser des tâches répétitives en milieu hospitalier, contribuant ainsi à améliorer l'efficacité et la qualité des soins de santé.

Architecte de réalité virtuelle et augmentée

Avec la croissance des technologies de réalité virtuelle (VR) et de réalité augmentée (AR), ce métier consistera à concevoir et à créer des environnements immersifs et interactifs pour diverses applications, allant du divertissement à l'éducation, en passant par la formation professionnelle et les simulations médicales. Ces professionnels joueront un rôle clé dans la création d'expériences utilisateur révolutionnaires.

Ethicien de l'intelligence artificielle

À mesure que l'IA devient de plus en plus présente dans notre quotidien, la nécessité de gérer les questions éthiques associées s'intensifie. L'éthicien de l'IA sera chargé d'élaborer des lignes directrices et des normes pour s'assurer que le développement et l'utilisation de l'IA respectent les principes éthiques, tels que la confidentialité, l'équité, la transparence et la responsabilité, contribuant à une cohabitation harmonieuse entre l'homme et les machines intelligentes.

Des compétences clés à développer en entreprise

Face à ces changements, il est crucial pour les RH d'investir dans les compétences futures. Plutôt que de tenter de deviner les intitulés des emplois à venir, il est judicieux de se concentrer sur les compétences à développer. Votre organisation pourrait nécessiter des compétences en analyse de données, intelligence artificielle, etc. On estime que 85 % des emplois qui existeront en 2030 n'ont pas encore été inventés.

C'est pourquoi, en tant que RH, vous devriez vous assurer que vous investissez dans les compétences du futur. Au lieu d'essayer de deviner les noms des futurs emplois qui n'existent pas encore, il est utile d'examiner les compétences dans lesquelles il est possible d'agir dès aujourd'hui et de voir si notre organisation permet d'anticiper ces changements et s'y préparer.

Heureusement, beaucoup de ces compétences clés sont déjà connues et nécessitent simplement une attention accrue. Parmi elles, la créativité, l'empathie et la réflexion stratégique demeurent fondamentales. Investir dans ces compétences essentielles est stratégique pour s'adapter à l'évolution du marché du travail et aux besoins changeants de votre organisation.

Les compétences interpersonnelles au coeur des métiers de demain

Si les emplois spécifiques peuvent changer, de nombreux ensembles de compétences sous-jacents ne changeront pas. Pourquoi ? Parce qu'elles sont soit très polyvalentes, soit très difficiles à remplacer. C'est pourquoi l'accent devrait également être mis sur le développement du leadership et des compétences interpersonnelles. Les leaders de demain devront non seulement être techniquement compétents, mais aussi capables de gérer des équipes diversifiées et souvent dispersées géographiquement. La capacité à gérer des équipes à distance, à motiver et à inspirer à travers les écrans deviendra une compétence essentielle.

Il s'agit notamment de compétences clés telles que :

  • Le leadership
  • La créativité
  • L'empathie
  • La réflexion stratégique

Investir dans ces qualités essentielles pourrait vous être utile alors que le marché du travail continue à évoluer et que les besoins de votre organisation continuent à changer. Par ailleurs, avec l'essor de l'économie verte et le besoin croissant de durabilité, des compétences en gestion environnementale et en développement durable pourraient devenir de plus en plus recherchées. Les RH doivent envisager de former leurs employés dans ces domaines émergents, en les préparant non seulement pour les emplois de demain, mais aussi pour contribuer positivement à un avenir plus durable.

Êtes-vous prêt à relever les défis des 20 prochaines années ?

Reprenez le contrôle de votre politique de rémunération
Demo sans engagement
Support par mail et visioconférence
Tarifs en fonction de votre effectif
Solution entièrement personnalisée
Onboarding personnalisé
et plus encore...
Demander une démo