chevron_right
chevron_right
une femme avec une tasse à un bureau

4/10/2023

4min

Reconnaître les signes de harcèlement moral en milieu de travail

Sacha Kleynjans
Co-fondateur

Le harcèlement moral en entreprise est une problématique sérieuse aux conséquences potentiellement graves pour les employés. Il est impératif de savoir identifier les signes de harcèlement moral afin de mieux le prévenir et le contrer. Voici quelques indicateurs clés à surveiller, ainsi que des actions possibles pour chaque problème :

Changements de comportement

Les victimes de harcèlement moral peuvent subir des changements significatifs dans leur comportement. Ils peuvent devenir plus réservés, anxieux ou déprimés. Ces variations émotionnelles sont souvent le résultat du stress lié au harcèlement.

Actions possibles : Encourager un environnement ouvert et bienveillant. Mettre en place un système de soutien psychologique ou de conseil en entreprise peut aider les employés à gérer le stress et à trouver des moyens d'exprimer leurs préoccupations en toute confidentialité.

Isolation sociale

Les personnes harcelées peuvent être socialement isolées au travail. Elles risquent d'être ignorées, exclues de réunions ou de conversations importantes. Cette exclusion sociale peut aggraver leur sentiment d'isolement.

Actions possibles : Favoriser un environnement de travail inclusif en encourageant la collaboration, la communication et l'échange d'idées. Mettre en place des activités sociales en équipe peut renforcer les liens entre les collègues et réduire l'isolement.

Critiques constantes

Le harcèlement moral se manifeste souvent par des critiques constantes et dévalorisantes. Les victimes sont régulièrement critiquées de manière injuste pour leur travail, leur apparence ou leur comportement. Ces critiques peuvent miner leur estime de soi.

Actions possibles : Établir des politiques de rétroaction constructive et former les superviseurs à donner des retours constructifs aux employés. Les employeurs peuvent également promouvoir une culture d'appréciation et de reconnaissance pour mettre en avant les réussites des employés.

Surcharge de travail injuste

Les harceleurs peuvent délibérément attribuer des tâches excessives ou inutiles aux victimes, les poussant au-delà de leurs limites. Cette surcharge de travail peut causer un épuisement professionnel.

Actions possibles : Mettre en place des mécanismes de gestion de la charge de travail, y compris une répartition équitable des tâches. Les employeurs peuvent encourager la communication ouverte pour que les employés puissent signaler des charges de travail excessives.

Menaces et intimidation

Les employés peuvent être l'objet de menaces verbales ou d'intimidation, qu'elles soient directes ou voilées. La peur de représailles peut peser lourdement sur les victimes.

Actions possibles : Créer des procédures de signalement confidentielles pour que les employés puissent rapporter les cas d'intimidation sans craindre de représailles. Les gestionnaires doivent être formés pour traiter ces rapports de manière appropriée.

Rumeurs et calomnies

La propagation de rumeurs et de calomnies sur un employé est une forme courante de harcèlement moral. Ces fausses informations peuvent nuire à la réputation de la victime.

Actions possibles : Mettre en place une politique de communication interne claire qui décourage la diffusion de rumeurs. Les employeurs peuvent encourager la vérification des informations avant de les accepter comme vérité.

Dévalorisation en public

Les harceleurs peuvent dévaloriser leurs victimes en public, les humiliant devant leurs collègues. Cette humiliation peut avoir un impact psychologique durable.

Actions possibles : Promouvoir le respect et la bienveillance au travail en adoptant une politique de tolérance zéro envers le harcèlement moral. Les employés doivent savoir à qui s'adresser en cas de harcèlement.

Détérioration de la santé

Le harcèlement moral peut avoir un impact significatif sur la santé mentale et physique des victimes. Des symptômes tels que maux de tête, insomnie, anxiété ou dépression peuvent se manifester.

Actions possibles : Mettre en place des programmes de bien-être au travail qui incluent des services de soutien psychologique et des ressources pour la gestion du stress. Les employeurs peuvent encourager la prise de congés de santé si nécessaire.

Diminution de la productivité

Les victimes de harcèlement moral ont tendance à devenir moins productives, car elles sont constamment sous pression et stress. Cette diminution de la productivité peut avoir des répercussions sur l'ensemble de l'équipe de travail.

Actions possibles : Fournir des formations en gestion du stress et en résolution de conflits pour les employés et les gestionnaires. Créer un environnement de travail favorable à la productivité et au bien-être.

Fluctuations de l'absentéisme

Les employés harcelés peuvent s'absenter plus fréquemment pour échapper à la situation. L'absentéisme accru peut entraîner un déséquilibre dans la charge de travail et des coûts supplémentaires pour l'entreprise.

Actions possibles : Mettre en place des politiques de gestion de l'absentéisme qui tiennent compte des besoins des employés. Encourager un dialogue ouvert pour comprendre les raisons des absences et les résoudre de manière appropriée.

Il est essentiel de rester attentif à ces signes, car le harcèlement moral peut avoir un impact profond sur la santé et le bien-être des employés, ainsi que sur la productivité de l'entreprise. Les entreprises doivent mettre en place des politiques de tolérance zéro pour prévenir le harcèlement moral et créer un environnement de travail respectueux.